PROJET 2017

 

Après 2016, année de transition avec peu de diffusion d'un catalogue de spectacles pourtant riche et varié. 2017, en sera tout autrement, avec l'arrivée de Colette Poullain, chargée de la diffusion pour la cie sound track.

En juin 2017 :

 "L'olitherpe"
film reportage documentaire d'une quinzaine de minutes

Ce documentaire aura pour but de montrer l'utilisation artistique que fait sa conceptrice, la musicienne Patricia Dallio, de cet instrument-interface électronique baptisé "Olitherpe" et de manière plus pédagogique d'en expliquer le fonctionnement.
Le film sera tournée au Château de Faverolles en Haute-Marne et réalisé par Andreas Rathgen et son équipe. Des invités seront conviés à faire part de leurs expérimentations lors de la création de cet instrument et des possibles développements futurs.

 

 

et de manière plus ponctuelle

Interventions collaboratives au sein de l'équipe qui anime le camp d'entraînement artistique "Simone" à Châteauvillain.

Un lieu à Châteauvillain, au coeur des Trois Forêts...un projet d'artistes sur un territoire : SIMONE.
Anne-Laure Lemaire et la compagnie Nie Wiem fondent  le projet SIMONE, dans les anciens locaux désaffectés de l'usine Le Chameau, à Châteauvillain (52)
Nous voulons expérimenter et mettre en oeuvre un modèle qui rende possible, nécessaire et pérenne, la présence d'artistes dans les zones rurales, éloignées des grands centres de création et de diffusion artistiques. Les maîtres mots de notre démarche seront ceux-ci : créativité, coopération, réflexion, implication, hybridation et ouverture.
 
SIMONE ne sera ni un lieu de création, ni un lieu de diffusion, ni un centre socio-culturel, mais un lieu où l'on se concentre sur les processus créatifs. Le fond de notre travail portera sur la qualité artistique, la qualité du lien social, le tissage et la valorisation d'échanges féconds et respectueux avec l'environnement, entre les générations, les cultures, les disciplines, entre l'intérieur et l'extérieur, le local et l'international, l'artisanat et les nouvelles technologies.
 
Ce sont ces dialogues qui font culture, et socle d'une société vivable.